Fatigue oculaire

La fatigue oculaire (ou asthénopie) est une perturbation visuelle qui se manifeste par un surmenage des yeux. Plus précisément, cette fatigue résulte d’une sollicitation excessive des muscles intrinsèques et extrinsèques du globe oculaire. Ces muscles, en fait, lorsqu’ils observent un objet, sont responsables de la mise au point. Elle affecte particulièrement les personnes qui sont soumises à un stress visuel tel que : Hypermétropie, astigmatisme, myopie, strabisme, amblyopie, blépharite, conjonctivite, syndrome des yeux secs et rétinopathies dégénératives.

Causes
Travailler avec des appareils électroniques à bout portant, faible éclairage, conduire la voiture pendant de longues périodes, lire longtemps, ne pas dormir suffisamment, hygiène faciale inadéquate (ne pas se démaquiller avant de dormir), fumer et boire, déshydratation corporelle, carences en vitamines, facteurs environnementaux (froid, vent, sel, pollution), autres activités qui exigent une attention intense des yeux pendant de longues périodes.

Les remèdes

Médecine officielle
Prévention, il est conseillé en travaillant sur le PC, en lisant et en étudiant, de lever les yeux à intervalles réguliers, en observant un point éloigné. Maintenir un bon éclairage, plus haut que le reste de la pièce, utiliser systématiquement des larmes artificielles en dose unique, permettre aux yeux des pauses d’au moins 2 heures, le moniteur doit être de dernière génération, plat, sans scintillement, de taille moyenne à grande (17-19 pouces), garder une distance d’au moins 60/70 cm, garder vos coudes en appui sur la table.

Homéopathie : mouiller les yeux avec 4 gouttes de colorant mère Euphrasia diluées dans 100 cc d’eau. Ruta 5ch, Gelsemium 5ch, Jaborandi 5ch, Conium 5ch, Natrum Muriaticum 5ch, Onosmodium 5ch, Physostigma Venenosum 5ch.

Médecine naturelle

Aromathérapie : Huile essentielle de camomille, extrait de concombre, cataplasme à l’huile de Neem.

Fleurs de Bach : Mélange 47.

Phytothérapie : appliquer localement des tranches de concombre, de la camomille ou des enveloppement à l’eyebright.

Naturopathie : une alimentation équilibrée joue un rôle fondamental dans la prévention de la fatigue visuelle, car elle assure un apport en vitamines, minéraux, fibres et antioxydants.
Aliments pour les yeux : fruits et légumes jaunes et oranges (agrumes, carottes, melons, pêches, poivrons), légumes-feuilles verts (épinards et choux), grains entiers, légumineuses, œufs, chocolat noir, fruits secs (amandes et noix), safran, poisson (saumon et crustacés), baies (bleuets), vin rouge.
Aliments à limiter : viande, sucre, aliments frits et gras, sel, café.

Suppléments utiles :
Caroténoïdes.
Flavonides.
Vitamine C.
Oméga-3 avec 8 molécules de carbone.